Ce n’est jamais le bon moment

Chemin

J’avais l’impression de passer à côté de ma vie !

Je fais du tri dans mes affaires aujourd’hui, je suis retombé sur une vieille carte de pot de départ après 2 ans passés chez M6.

C’était il y a 15 ans ! 

Les collègues m’écrivaient un mot et ce qui ressortait c’était que j’avais enfin réussi à sortir de ce projet qui n’en finissait pas !

J’ai atterri sur un autre projet à la Défense à Paris, pour SFR. D’abord ravi du changement, j’en ai eu vite marre …

J’ai basculé de projets en projets, j’ai fini par changer de boîte où j’ai beaucoup progressé.

J’étais HYPER performant, je donnais des cours de gestion du temps, c’est pour dire !

Mais j’avais la tête dans le guidon, mon agenda du jour était planifié au quart d’heure près.
Impossible de réfléchir comme ça ! Ouf !

J’étais fier de mon parcours et en même temps, je me demandais un peu où ça me menait. Et je commençais à me demander si ça me plaisait.

C’est à ce moment-là que j’ai commencé à réfléchir à partir à l’étranger sans savoir qu’un an et demi plus tard je serai de l’autre côté de la Terre en train de refaire la même erreur …

La même erreur parce que je n’avais toujours pas compris !

Je ne me posais pas les bonnes questions et je ne m’accordais pas du temps pour moi, pour mes envies, mes projets, les vrais ! 🙂

J’étais en train de courir dans une course à laquelle je n’avais jamais vraiment décidé de participer.

Mais comme tout le monde court et que le public encourage, je cours aussi, hein, dans le doute, on fait comme les autres :-).

Et puis pas possible de s’arrêter, y’a un loyer à payer, la crèche, le frigo à remplir, …

Chaque mois ça recommence

J’ai eu la chance de comprendre rapidement que ça tournait pas rond cette histoire. Alors rapidement oui, mais après un déménagement à 20000 km vous me direz :-).

Si ce n’est pas le temps qui m’a permis de prendre du recul, c’est la distance.

Donc j’ai pris du recul, pour me rendre compte que je passais à côté de ma vie.

J’avais l’impression de faire un coucou à un autre Jean-Philippe qui marchait sur un deuxième chemin qui s’éloignait du mien.

Et le Jean-Philippe là-bas, il avait l’air plus fun et plus joyeux quand même !

Alors le piège c’est quoi ? c’est de se dire qu’on va attendre le passage d’une étape pour changer quelque chose, pour réfléchir vraiment à ce qu’on veut faire.

  • Je vais finir mes études et après je verrais !
  • Je vais finir ce projet dans cette entreprise et ensuite je verrais !
  • Je vais attendre d’avoir 10 ans d’ancienneté pour les avantages et après je verrais !
  • Je vais attendre de rencontrer quelqu’un et après je verrais !
  • Je vais attendre que les enfants soient grands et après je verrais !
  • Je vais attendre la retraite, il me reste 10 ans et après je verrais !

Il n’y a jamais de bon moment pour commencer ou faire des changements. On est parti s’expatrier en Nouvelle-Zélande, ma fille avait 9 mois. Avec tous les préparatifs avant.

Certes, je n’ai pas trouvé d’herbe plus verte mais ça faisait partie de mon chemin pour comprendre qui j’étais et ce que je voulais créer dans ma vie.

J’ai trouvé à travers cette expérience, exactement ce dont j’avais besoin.

J’ai tâtonné, j’ai testé, je me suis planté, j’ai essayé autre chose … L’important ce n’est pas si le chemin est droit ou en zig zag, l’important c’est d’avancer pas à pas.

Donc la question qui suit, c’est est-ce que vous vous accordez du temps pour avancer sur votre projet de vie ?

Est-ce que vous sortez la tête du guidon de temps en temps pour voir où vous allez ?

5 minutes par jour ?

Est-ce que 5 minutes par jour, vous faites quelque chose pour expérimenter un truc qui vous plaît vraiment ?

Vous sentez que vous avez un talent, un super-pouvoir ou bien un don mais est-ce que vous explorez ça un peu plus ? est-ce que vous expérimentez ?

Vous sentez que vous avez des peurs, des blocages, des émotions négatives, des croyances limitantes qui traînent. Que faites-vous pour les dépasser ?

Si vous me dites « J’ai pas le temps », c’est que vous avez fait un choix. Le reste passe en priorité.

Le reste passe avant ce qui vous plaît vraiment.

Le reste passe avant la chose la plus importante dans votre vie, VOUS.

Vous faites déjà tout ça !?

Super ! 🙂

Comment pouvez-vous faire pour vous rapprocher encore plus d’une version plus élevée de vous-même ?

Ne vous dites pas que 5 minutes ça ne sert à rien. Ne cherchez pas le résultat, faites les choses avec l’intention que ça vous rapproche de qui vous êtes vraiment.

C’est tout ce que la vie vous invite à faire.

Prenez soin de vous en prenant du temps pour vous !

???

Cela pourrait aider quelqu'un ? Partagez cet article ...

7 commentaires

  1. Merci cher Jean-Philippe pour ce partage très encourageant. Finalement, ce n’est pas si compliqué que ça de se poser… quand on y est parvenu ?
    Encore des valises de peurs qui sont en train de se dissoudre. Bonne journée paisible avec Soi-Même !

  2. Bonjour jean philippe je vient de prendre connaissance de ton par cour très intéressent de ma part il y a comme un ressenti qu il faut que j apporte ma contribution pour un renouveau qui se profile et temps de sujet qui nous amène a ses fait MAIS voila beaucoup de chose a revoir l EGO_ la nutrition _la façon de parler_la vie de tout les jours et j en passe sans parler des messages des guides par divers façon qui par les interprétations son très varient de tout sa je me sens sous une sorte de pression comme des addictions ET BILAN au bout de 4 ans même en faisant du yoga -prières -beaucoup marche dans les bois- fait plusieursssssss stage- voyager sur des lieuxxxx pourtant fort énergétique et même pas un ressentis énergétique dans le corps quel qui soi SI JE MANGE 3 FOIS PLUS QU AU début bon maintenant ses peut être ma mission de tout gouter ; comme le compte en banque lui aussi et baise d energis accompagné de charment courriers de la banque JE DIT A QUEL MOMENT L UNIVERS ET NOUS ENVOIS UNE PETITE LUEUR D ESPOIRS pour ré-stimuler les etres qui veule apporter du changement a terre mère Gaïa. Voila jean philippe moi aussi qui est mon parcours MAIS JE TIENS A TE REMERCIE POUR TOUS TES MESSAGE DE DIEU ET CONFÉRENCE QUI NOUS APPORTE UNE AUTRE FAÇON DE JUGE LA SITUATION MERCI CORDIALEMENT

  3. Excellent, formidable Jean Philippe.
    Une parole des sois-disant  »Saintes Écritures » me viens spontanément a l’esprit; Ils auront des  »Oreilles » pour entendre ,mais n’entendront pas ! Ils auront des  »Yeux  »pour voir, mais ne verront pas. Enfin pour moi cé  »le bon moment ». J’entends et je vois.
    Merci, tu m’apporte la  »guérison », l’Éveil, l’Espoir d’un monde meuilleur.

  4. Merci Jean-Philippe pour cet article, qui relate une histoire vécue : la mienne !
    Il m’a fallu 64 ans avant de comprendre ce qui est résumé merveilleusement dans tes quelques lignes…
    Pas de regrets, que des expériences.
    Le cancer m’a finalement fait comprendre que la vraie vie fonctionnait autrement.
    Et maintenant je prends le temps de savourer chaque minute. Cela m’a guéri et je suis plus heureux !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *