La planète des cœurs lumineux

Il était une fois une planète appelée Lum.

Les habitants y vivaient dans la paix, l’harmonie, et surtout dans l’amour.

Leur corps le manifestait d’une manière très simple : plus ils étaient dans l’amour et plus leur cœur brillait au travers de leur peau.

Tout le monde pouvait le voir !

Et quand un cœur brillait plus fort, les autres cœurs autour se mettaient à briller aussi fort, un cycle vertueux !

Sur cette planète, il ne faisait donc jamais nuit, car tout un chacun y apportait de la lumière.


Un jour, une capsule spatiale se pose sur la planète Lum.

Les habitants, curieux, se précipitent sur les lieux pour venir en aide au pilote.

Un être sort de l’appareil, son corps est très similaire à quelques différences près.

Sa tête émet un épais brouillard mais ce qui choque le plus les habitants, c’est que son cœur n’émet quasiment aucune lumière.

Dans un élan spontané, ils se rapprochent donc de lui pour l’aider à raviver la lumière de son cœur.

Mais l’effet n’est pas celui attendu.

La lumière de son cœur ne change pas.

La surprise laisse bientôt la place au doute, puis à la peur.

Certains des habitants se retrouvent, eux aussi, à émettre ce brouillard depuis leur tête.

La lumière de leur cœur commence à diminuer, créant ainsi plus de surprise et de doute, et très rapidement, plus de peur auprès des autres.

La panique envahit bientôt les habitants au point que le brouillard s’épaissit et s’étend de plus en plus, obstruant de plus en plus la lumière émise par les cœurs.

Seuls quelques habitants réussirent à résister et à maintenir leur lumière.

En vain.

La planète était tombée dans l’obscurité.


Les années passèrent sur la planète Lum.

La planète était complètement recouverte de brouillard.

L’obscurité était permanente.

La capsule spatiale était vite repartie avec son pilote. L’incident fut vite oublié mais le brouillard, lui, était resté.

Le mode de vie des habitants en fut bouleversé.

Ils s’étaient habitués à l’obscurité et au brouillard.

Désormais, dès qu’ils voyaient la lumière d’un cœur, ils en avaient peur, et le brouillard redoublait.

Les habitants vivaient seuls, isolés, chacun dans son coin.

S’ils se regroupaient, c’était justement pour parler des « corlus ».

La plupart ne savait même plus ce que cela signifiait : les corlus, c’étaient les « cœurs lumineux ».

Ils cherchaient à tout prix à les éviter car ils avaient peur de devenir eux-même des corlus !

Il arrivait parfois qu’un habitant soit « contaminé », son cœur se mettait à briller malgré tous ses efforts !

Il devenait un corlu !

Il avait beau crié et se défendre d’avoir « traîné » avec un corlu, plus personne ne le croyait.

Et pour cause, son cœur brillait !

Mais ces accidents étaient rares.


Les corlus – les cœurs lumineux – de la première heure ne savaient plus quoi penser.

Ils se sentaient extraterrestres sur leur propre planète.

Au début, ils avaient cherché à cacher leur cœur lumineux pour être comme les autres.

Mais en vain.

Ils vécurent la honte, le rejet, l’humiliation, l’abandon, l’injustice, …

Eux aussi émettaient du brouillard à cause de cela mais leur lumière ne s’était jamais éteinte.

Toutes ces expériences n’étaient rien à côté de la solitude qu’ils vivaient au quotidien.

Un matin, devant la glace, une émotion nouvelle s’empara de l’un d’entre eux.

Puisque je n’arrive pas à le cacher, je vais le montrer ! s’exclama-t-il.

Et c’est ainsi qu’il commença à vivre en montrant ouvertement son cœur lumineux.

Bien sûr, il fut montré du doigt, il fut rejeté par la plupart des habitants.

Mais il s’en fichait désormais, au contraire, il avait la plus grande des compassions pour eux.

Un jour, à sa grande surprise, un autre habitant s’approcha, timide, dévoilant discrètement son cœur lumineux :

« Moi aussi, … », commença-t-il sans finir sa phrase.

Ils se sourirent comme des amis de longue date et leurs cœurs se mirent à briller intensément !

Jour après jour, de plus en plus de corlus se retrouvèrent et, ne se sentant plus seuls, décidèrent de ne plus cacher leur cœur lumineux.

Leurs rencontres généraient de plus en plus de lumière sur la petite planète Lum mais aussi plus de brouillard.

Car les habitants avaient peur de ces corlus qui se multipliaient et ils les montraient encore plus du doigt parce qu’ils commençaient à changer l’obscurité !

Certains étaient tiraillés, quelque chose les attiraient dans cette lumière mais ils avaient peur de devoir quitter les leurs.

Parfois, ils n’avaient plus le choix, car leur propre cœur s’était mis à briller, malgré eux.

Ils étaient chassés par leurs propres frères mais ils découvraient avec surprise, l’accueil chaleureux des coeurs lumineux !

Ils ne s’étaient jamais sentis aussi proches d’eux, aussi heureux, autant à leur place …


Très vite la minorité de cœurs lumineux grossit, des îlots de lumière parsemaient ainsi la petite planète.

Le voile de brouillard qui la recouvrait commença à se trouer ici et là.

Un matin, ce fut le point de bascule.

En quelques jours à peine, la lumière se diffusa partout, le voile de brouillard s’évapora, comme consumé.

Quelques individus isolés ne supportèrent pas cette lumière et quittèrent la planète.

L’obscurité laissa la place au grand jour.

Les habitants ouvrirent les yeux, d’abord choqués de voir leur propre cœur briller, puis émerveillés de voir la réalité.

Comme à la fin d’un mauvais rêve.

Ils se rappelèrent qui ils étaient, qui ils avaient toujours été.

Leur vraie nature.

Des êtres au cœur lumineux.

Partagez cet article à vos amis :

57 commentaires

  1. Bonjour Jean-Philippe, je viens de vous découvrir… et c’est avec plaisir que je partage votre philosophie, je suis Maître Reiki depuis 1998 et j’ai toujours enseigné le Reiki comme une lumière qui éclairant la vie de toutes les personnes initiées via l’amour inconditionnel, ma vie à changé positivement depuis et aujourd’hui je Coach et Auteure Eclaireuse de vie, je souhaite de joyeuses fêtes illuminées d’Amour à tous… Bien Coeurdialement

  2. Un grand Merci 🙏 Jean Philippe pour ce magnifique texte 🌟❤️⭐️ Plein d’amour et d’espoir ❤️ Bienvenu en ce moment de tourmente !!!
    Je vous souhaite ainsi qu’à votre entourage de très belles fêtes de Noel illuminées d’Amour et de joies 🌟⭐️❤️

  3. Bonjour Jean Philippe, merci pour cette belle histoire…Elle donne l’espoir, le courage et la force de tenir debout et d’avancer grâce à ce que nous souffle notre coeur ! Douce journée à nous toutes et tous🌞🙏

  4. Merci beaucoup pour ces derniers contes , vraiment très inspirants (l homme aux bretelles !!! ) et évocateurs de ce qui se joue actuellement.
     » se positionner  » ! quelle belle réflexion !!!
    MERCI d’avance pour ton inspiration et l’énergie que tu y mets, pour nous stimuler et réveiller notre enthousiasme !
    Fraternellement !Mad.

  5. Magnifique histoire à la veille de Noël… j aimerais tellement qu elle soit prémonitoire et que nous vivions un jour, tous, sur cette belle planète Amour 🙏🙏

  6. Cette histoire éclairante nous montre que tout peut basculer très vite de la lumière à l’ombre et de l’ombre à la lumière car ce sont deux réalités . Cependant je suis convaincue que la lumière est plus forte que l’ombre . Gardons nous de sombrer dans la peur et soyons toujours vigilants à ne pas laisser la flamme de l’amour s’éteindre dans nos cœurs . Diffusons , partageons avec bienveillante l’amour .

  7. Merci Jean-Philippe,
    cela rejoint mon souhait le plus cher pour cette année nouvelle qui arrive.
    De plus en plus de corlu !!!!
    Un merveilleux conte à lire à nos enfants.
    MarieJo

  8. Merci pour cette belle histoire a méditer , l’art de dire les choses simplement et avec talent, je n’arrive pas encore à montrer ma lumière au monde , car j’ai peur, je n’oublie pas ceux qui sont montés dans des trains avec une petite étoile jaune épinglée dans le cœur…Mon heure de lumière viendra , je ne suis pas encore prête.

  9. Merci Jean Philippe, vous éclairez ma vie et affinez ma vision des choses depuis plusieurs années. C’est ce qu’il ressort de bon dans ce marasme où l’on nous plonge : des éclaireurs apparaissent, de belles Lumières nous accompagnent sur le chemin et nous permettent d’approfondir notre réflexion. Et nous constatons que beaucoup d’âmes s’éveillent.❤️

  10. Que de plaisir à vous lire.
    Merci de partager ces merveilleuses histoires qui nous donnent de l’espoir et de la
    Joie au cœur.
    Passez de belles et réjouissantes fêtes et que l’année nouvelle nous apporte la chaleur pour éclairer nos cœurs à tous!

  11. Merci beaucoup pour cette très belle histoire ❤️
    Juste une question … il y a 2 planètes différentes ? Car on parle de la première qui s’appelle « Lum » – puis une capsule spatiale se pose sur la planète « Amour ».

  12. Merci Jean Philippe pour ton implication dans ce changement et les paraboles que tu me fais découvrir . Chaque matin je lis avec assiduité la pensée quotidienne et à de nombreuses reprises elles m’ont aidées .
    Passes de belle fêtes même si pour moi noël est une illusion au moins le temps que j’y consacre, peut amener un peu d’amour à un frère ou une sœur en souffrance.

    Oria

  13. Merci pour cette magnifique histoire ! J’adore ! Les pensées quotidiennes que j’ai grand plaisir à lire, m’accompagnent, et sont sources de lumières. Merci d’être là !

  14. C’est une pure merveille cette histoire, mon cœur vibre et s’illumine, je me souviens de Qui Je Suis, un immense MERCI, Jean-Philippe. Nous y allons, tous ensemble et avec notre belle Planète qui a pris les devants…

  15. Merci pour ce merveilleux conte qui nous rappelle que malgré nos différences et malgré les conflits qui sévissent actuellement, un jour la lumière reviendra.
    Merci également pour toutes les belles pensées positives qui nous sont si gentiment offertes à chaque jour, ils m’aident à continuer d’avancer

  16. Bonjour Jean-Philippe, j’adore les contes que vous partagez en ce moment et en particulier celui-là.
    je vous remercie de mettre de la poésie dans notre monde où la brume de nos cerveaux est souvent difficile a dissipé.
    Je vous souhaite de Joyeuses fêtes de fin d’année.

  17. Merci à vous Jean Philippe ainsi qu’ à vos collaborateurs (trices) pour cette merveilleuse Métaphore.

    Je prie pour qu’elle soit prophétique se réalise et que notre planète deviennent à nouveau la planète Lum peuplée uniquement de Corlus dans les semaines qui viennent, c’est mon vœux le plus cher, ma prière à l’Univers et mon souhait partagé pour 2022.

  18. Merci Jean-Philippe pour ce joli conte qui donne espoir en ces temps sombres où le brouillard devient plus dense de jour en jour.
    Mais où de nombreuses personnes se tournent peu à peu vers leur intelligence du cœur qui, oui, se transmet, se partage.
    Si ombre il y a, lumière il y a… Et c’est toujours elle qui gagne au final…
    Passez de belles fêtes de fin d’année, dans la lumière.🎆✨🌈🌟

  19. Merci Jean Philippe pour cette merveilleuse conte de « Planète Lum »
    Merci de nous transmettre et partager ce message de Lumière!
    Joyeuse Lumière !

  20. Merci beaucoup Jean-Philippe, Pour cette belle histoire *d’ actualité !!
    Un beau message rempli d’espoir et d’ Amour !

    Gratitudes !!! 🙏🙏
    Que cette période de Noël et de fin d’année vous soit douce et bonne !
    Paix, Amour et Lumière 💖

  21. C’est un bien beau conte! Que j’aimerais donc vivre sur une telle planète! 😉 En passant, je veux vous faire part de quelque chose que j’ai déjà vécu, mais qui semble s’être éteint… Il y a environ 5 ans, il m’arrivait souvent que mon cœur devienne très chaud lorsque je ressentais un grand amour pour un enfant ou un animal, même si je ne les connaissais pas. J’aimerais tellement que cela revienne… Je vous souhaite un Noël lumineux, ainsi qu’à M. Walsch, et toutes les personnes qui vous sont chères!

    1. Nous sur une telle planète, il suffit de montrer son cœur car c’est ce que nous sommes, des petites lumières qui ne demandent qu’à briller avec et pour les autres.

  22. Merci Jean-Philippe,
    Ce conte est merveilleux tant sur le fond que sur la forme.
    Aujourd’hui, il est urgent de faire briller notre lumière. Osons répandre l’amour, osons révéler la part lumineuse en nous et cessons d’explorer les ténèbres, de nous complaire en eux. Les ténèbres sont nécessaires, pas pour s’y attarder mais pour prendre conscience qu’aller vers la lumière est le but ultime, et être cette lumière.

  23. Merci beaucoup J.Philippe pour ce conte délicat et si contemporain. Gratitude aussi pour tous vos clins d’œil quotidiens des conversations avec Dieu. Que ces fêtes soient très lumineuses pour vous et vos proches !

  24. Cher Jean-Philippe…quelle jolie histoire et tellement vraie en plus ! C’est vraiment ce qui se passe sur notre belle planète en ce moment même.
    Merçi beaucoup de nous toucher à ce point…👌
    Tu as toute ma reconnaissance et mon amour Divin 🙏
    Nicole, P.Q Canada

  25. Il va être temps de trouver un graphiste et publier tes contes sous forme d’histoire pour enfant, à lire aux adultes…
    Fais appel à ta communauté 🙂
    Bravo !!

  26. Merci Jean-Philippe pour ce joli conte.
    La lumière de l’amour est toujours là, laissons la briller.
    Et vivement que le point de bascule arrive.
    Nous en avons tellement besoin en ce moment.
    Gratitude.

  27. Bonsoir Jean-Philippe, c’est une très belle histoire pleine de vérité et d’Âmour.
    Puis-je la recopier sur papier pour la lire dans un centre de jeunes un peu perdus.
    Encore Merci, je l’ai déjà partagé avec des amis pleins de lumières.
    Le début est proche.
    Yves L.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.