Trouver votre place dans un monde qui s’écroule

Nettoyez l'ancien pour faire de la place pour le nouveau

Beaucoup de personnes ces derniers temps ressentent un décalage très fort avec ce qu’il se passe dans le monde. Peut-être en faites-vous partie ?

Avant les événements de ces derniers mois, c’était déjà le cas mais ce sentiment s’amplifie.

Comme si toutes ces années, toute cette vie à essayer de trouver votre place, à essayer de fonctionner dans ce monde qui ne vous convenait pas, ne vous avaient rien appris.

Toute cette adaptation, cette compréhension de ces règles bizarres, pour essayer d’apporter votre contribution au monde, vous a demandé tellement d’efforts et d’énergie …

Et aujourd’hui, c’est comme si c’était encore plus difficile qu’avant.

C’est presque paradoxal à dire vrai !

Même si vous ne vous reconnaissiez pas dans ce monde, vous avez mis tellement d’énergie à vous adapter que maintenant vous regrettez presque qu’il s’écroule !

Cela peut aller jusqu’à une perte d’espoir par moments et puis un regain complet de foi que les choses vont évoluer vers du mieux.

Des montagnes russes d’un jour à l’autre.

Vous cherchez peut-être d’autant plus votre place dans tout ça.

Un jour, c’est l’alignement complet, vous vous sentez au top, vous avez une foi inébranlable dans votre chemin.

Et le lendemain, c’est la perte de repères.

C’est un peu comme se réveiller dans un lieu peu familier, lorsqu’on voyage par exemple.

On se réveille doucement, on ouvre les yeux et il y a un petit moment de flottement où on se demande où on est, on regarde les murs, la porte, on cherche quelque chose de familier !

Et puis, hop, on refait le lien, on raccroche les idées, on se rappelle comment on est arrivé là et on revient à la réalité.

C’est un peu comme si on revenait d’une réalité alternative, d’un autre univers où les choses se déroulent différemment.

Vous êtes déjà prêt-e pour la suite

C’est quoi la suite ? 🙂

Vous le sentez, vous l’avez lu, entendu, regardé, de différentes manières, vous n’y avez peut-être pas cru mais vous l’avez espéré, consciemment ou inconsciemment.

Ce monde dans lequel vous ne vous reconnaissez pas est en train de changer.

Je ne pense pas que je vous annonce un scoop ! 😀

Les circonstances sont assez exceptionnelles pour deviner que les choses ne seront plus comme avant.

Attendre ou espérer que les choses reviennent à la normale, comme avant, c’est rassurant mais c’est un simple piège du mental.

Ce mental qui veut contrôler ce qu’il se passe, et imaginer un scénario où les choses reviennent comme avant est une manière pour lui de contrôler l’avenir.

Bien entendu, c’est une illusion de contrôle.

Je crois qu’aujourd’hui, on ne prend pas la mesure du changement qui est en train de se produire.

Moi le premier.

Il ne s’agit pas de changer les règles du jeu pour de nouvelles règles, mais bien de changer le jeu en tant que tel.

Pour les plus sceptiques, il faut bien prendre conscience que le jeu actuel était sacrément bancal pour qu’un petit virus puisse bousculer le monde à ce point : la moitié de l’humanité confinée, un système économique qui s’écroule, un mode de fonctionnement mondial fragile dès qu’on s’arrête une semaine, …

Je ne vais pas rentrer dans plus de détails parce que ce serait simplement discuter des vagues et de la tempête au lieu de se concentrer sur le phare.

Aujourd’hui, les circonstances nous invitent à plus d’humilité, à comprendre finalement que la séparation des « races », des pays, des âges, des sexes, n’a absolument aucun sens, que ce qu’on pensait essentiel dans nos vies ne l’est peut-être finalement pas tant que ça (il faudra encore peut-être quelques semaines de confinement pour ça 🙂 ), …

Quel magnifique moyen de nous remettre tous sur un pied d’égalité !

L’égalité véritable face à qui nous sommes et non plus aux étiquettes qu’on porte et qu’on nous fait porter !

On respire, on ressent des émotions, …

Mince, mais les animaux et les plantes aussi !

On a pensé pendant toutes ces années qu’on était « supérieur » (on croyait pendant longtemps qu’on avait plus de gènes que les plantes « basiques ») mais en fait, pas tant que ça ?

Et si l’avenir allait nous le montrer encore plus, justement ?

Je ne serai pas surpris que les « choses » s’intensifient, sans tomber dans le catastrophisme pour autant.

Mais quitte à secouer le cocotier, autant y aller franco.

Quitte à faire écrouler deux-trois choses, autant faire écrouler tout le système, de toute façon, vu comme il est bancal, il n’en faudra pas beaucoup plus.

Quand je parle de « système », je parle surtout d’une manière de voir le monde.

Tout comme à une époque, on croyait que la Terre était au centre de l’Univers jusqu’à … ce qu’on change notre manière de voir le monde.

Et c’est étonnant de voir à quel point beaucoup de personnes souhaitaient que le monde change.

Et maintenant qu’il est en train de changer, ces mêmes personnes, quelque part, résistent à ce changement, ou tombent dans le piège de vouloir changer encore les règles du jeu au lieu simplement de laisser venir le nouveau « jeu ».

De laisser venir le nouveau monde.

Car il est en train de venir.

Ou plutôt, nous sommes en train de le construire.

Et moi dans tout ça ?

Oui et vous dans tout ça ? 🙂

Elle est où, votre place ?

Vous sentez que vous avez une place probablement, vous avez travaillé sur vous, vous avez traversé des crises, des bascules dans votre expérience de vie personnelle et/ou professionnelle.

Certains parlent d’éveil, mais au final peu importe.

Vous êtes bousculé-e par tout ce qu’il se passe en ce moment et en même temps vous sentez que votre chemin s’aligne de plus en plus, sans pour autant pouvoir l’expliquer.

C’est du sentiment, du ressenti, un appel.

Ce qui s’est passé à un niveau individuel pour vous peut-être ces dernières années est en train de se manifester à un niveau collectif.

Mais parce que vous l’avez transcendé à titre individuel, parce que vous avez compris le sens de ces expériences, vous savez qu’au bout du tunnel, il y a de la lumière.

C’est un chemin d’évolution vers une meilleure version de vous-même, vous avez grandi, vous avez « appris » par l’expérience, vous vous êtes rapproché-e de qui vous êtes vraiment.

Et bien, ce serait la même chose au niveau collectif.

Cela fonctionne de la même manière.

On est en train de se rapprocher de qui on est vraiment, collectivement, en lâchant prise, en laissant les peurs de côté, en nous reconnectant à l’essentiel de qui on est.

Bon, et vous dans tout ça, alors ?

Vous qui avez cette foi qu’au final, tout va bien se passer, qu’il y a de la lumière au bout du tunnel.

Si vous ne vous reconnaissez pas, ou de moins en moins, voire plus du tout, dans le monde actuel, c’est que vous êtes peut-être déjà prêt-e pour le suivant.

Pour le nouveau jeu, avec un but et des règles différentes.

Avec une vision du monde différente.

Et peut-être que vous cherchez désespérément votre place dans tout ça maintenant que les choses changent !

Sauf que … chaque chose en son temps !

Peut-être que votre rôle est déjà en cours ou bien il arrive un peu plus tard seulement.

Arrêtez de vous comparer aux autres en attendant !

Peut-être que le rôle d’autres personnes est d’intervenir maintenant.

Tandis que d’autres doivent continuer à se préparer et attendre le moment venu.

C’est comme reconstruire une maison

On commence par raser l’ancien bâtiment qui menaçait de s’écrouler au moindre coup de vent.

Les architectes de la nouvelle maison ont déjà commencé à bosser, peut⁻être depuis un moment.

Viennent ensuite ceux qui ramassent, ceux qui nettoient le sol, pour laisser la place à ceux qui vont préparer les fondations, etc.

Donc, vous voyez, vous sentez qu’il se passe quelque chose au fur et à mesure, vous imaginez peut-être déjà la nouvelle maison parce que vous avez déjà vu passer les plans d’architecte ici ou là.

Vous commencez à avoir hâte !

L’ancienne maison vous faisait peur mais la nouvelle, pfiouuu, elle vous fait sacrément envie !

Et vous, votre truc, c’est peut-être les fenêtres, l’ouverture sur le monde, faire entrer la lumière, ou bien le toit pour protéger des intempéries, ou bien l’intérieur et la décoration pour le bien-être des habitants.

Mais ce n’est pas encore le moment, l’ancienne maison est encore en train d’être détruite, une chose à la fois, votre moment viendra, et vous SAUREZ, le moment venu que c’est à vous de jouer.

En attendant, vous affûtez vos outils, vous imaginez, vous créez, vous expérimentez, pour que le moment venu, vous ayez tous les éléments pour apporter votre pierre à l’édifice.

Et en attendant, il s’agit de garder en tête et dans votre cœur cette vision de la nouvelle maison et ne pas se lamenter sur l’ancienne qui est en train de s’écrouler.

C’est prendre soin de vous, éventuellement vous reposer si le corps le demande (après tout s’il y a du boulot qui vous attend, autant être en forme le moment venu !), créer, expérimenter ce qui vous apporte de la joie et rester dans le moment présent !

C’est dans le moment présent que vous SAUREZ que c’est enfin à vous de jouer !

Et pour aller un peu plus loin pour nourrir votre vision du monde :

Cela pourrait aider quelqu'un ? Partagez cet article ...

11 commentaires

  1. Bonjour Jean Philippe,
    Magnifique, fabuleux ! Je découvre ces quelques mots et ils égayent ma journée, me mettent du baume au coeur. Ils nourrissent mes pensées et celle de ce nouveau monde plein d’amour. Ca fait du bien…

  2. Bonjour Jean Philippe, merci de ce post, ça me rebouste , ce matin j’étais gagnée par l’angoisse de la peur pour moi, à l’idée du bouleversement qui est à ma porte…grâce à toi, ouf! je retrouve ma sérénité, ma confiance et mon envie d’avancer malgré tout..Je suis rassurée de constater que je ne suis pas la seule à penser ce que je pense et à ressentir ce que je ressent.. merci de tout tes articles tellement constructifs, dans lequel je glane beaucoup d’inspiration positive, tu es vraiment un éclaireur..merci d’être là , ça m’aide beaucoup . donc je continue à voir les choses avec ce regard lumineux et je projette des visions de notre nouvelle maison , notre nouveau monde… merci. Valérie

  3. Bonjour et merci Jean-Philippe pour ce magnifique texte et cette belle approche qui résonne fortement en moi. C’est paradoxal ça a mis du concret dans ma vie! ? et à sentir ce nouveau monde. Je vais semer et bichonner cette nouvelle graine. Une belle journée ☀️ remplie de gratitude et d’amour.

  4. Merci Jean-Philippe. Tes mots sont si justes et apaisants. J’ai noté ce passage : « ce serait simplement discuter des vagues et de la tempête au lieu de se concentrer sur le phare. » Ton texte fait ma journée et toutes les suivantes. Ça me parle directement à l’âme… L’analogie avec la nouvelle maison et le rôle de chacun est une perle de sagesse et d’espoir. Te lire vient confirmer ce que je ressens profondément. Cette attente devient presque joyeuse… MERCI…

  5. Bonjour Philippe,
    Merci de mettre en mots ce que je ressentais déjà depuis quelque temps, comme un grand besoin de se préparer pour quelque chose à venir, comme une grande répétition avant l’acte finale. Je n’écris pas très bien en français mais j’ai fait un grand effort ?
    Consuelo

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *