Où trouver les réponses à vos questions ?

Tout ce que vous ressentez est la seule vérité qu’il y a à connaître.

Les réponses ne sont pas à l’extérieur. 

Bien sûr, vous pouvez demander un avis, une idée, un conseil, mais au final c’est VOUS qui savez ce qui est bon pour vous, personne d’autre.

Si je regarde à l’extérieur qu’est-ce qu’il se passe ?

Je vois des gens qui font la « même » chose que moi, alors je me dis : « à quoi bon ».

Je vois des gens qui font la « même » chose que moi et « mieux » (!), alors je me dis : « à quoi bon faire quoi que ce soit ».

J’écoute les gens qui me disent que je devrais plutôt faire un vrai métier, ou une activité plus rémunératrice, alors je mets de côté mes idées.

J’écoute les gens qui me disent que mes idées ne sont pas bonnes, que ça ne sert à rien, que je ne suis pas créatif alors je commence à douter de moi.

J’accepte qu’on me dise quel genre de personnes je suis, ce que je dois faire, ce que je dois penser, ce que je dois RESSENTIR alors …

je finis par oublier qui je suis.

A force d’être tourné vers l’extérieur, on s’oublie.

On va prendre nos décisions en regardant l’extérieur, pour faire plaisir, parce que le marché du travail est prometteur, parce qu’à la télévision, ils ont dit que c’était vrai, parce que sinon ma famille va me rejeter.

Donc, oui, ces décisions peuvent être parfois bonnes parce qu’ils s’avèrent qu’elles sont justes, aussi pour nous à l’intérieur.

Mais cela arrive-t-il souvent ?

Posez-vous la question :

  • Combien de fois ai-je écouté les autres au lieu de m’écouter moi ?
  • Combien de fois la réponse à l’extérieur était différente de la réponse à l’intérieur ?
  • Combien de fois je connaissais la réponse à l’intérieur mais j’ai décidé de ne pas m’écouter ?

Je ne dis pas que c’est facile mais observer comment on prend ses décisions permet de savoir si on est plus tourné vers l’intérieur ou vers l’extérieur.

Bien sûr, nous sommes influencés en permanence, on nous dit que la vérité est à l’extérieur, que la science détient la vérité, que la religion détient la sagesse, que la technologie nous donne les réponses vraies.

On nous dit qu’en suivant tel régime alimentaire, on sera en meilleure santé.

On nous dit qu’en instaurant telle loi, ce sera plus juste pour tout le monde.

On nous dit qu’en vivant de telle manière, on sera plus heureux.

On nous dit qu’en pensant comme les autres, on sera mieux aimé …

Et on nous invite à croire …

Une invitation ou une proposition ?

On nous dit qu’il y a que ça à croire, on nous fait peur avec toutes les autres possibilités de croire, on nous dit que si on croit autre chose, on sera différent et donc en dehors de la société.

Vous vous demandez comment faire du coup ?

Qui croire ?

Comment connaître l’intention derrière les conseils reçus ?

Pour moi la réponse est simple.

Ecoutez ceux qui cherchent à vous redonner votre pouvoir personnel, ceux qui vous invitent à regarder à l’intérieur de vous-même, ceux qui vous ramènent à votre liberté de choisir, ceux qui vous ramènent à votre propre responsabilité.

Ecoutez ceux qui vous encouragent à créer qui vous êtes vraiment.

Et comme dirait Neale Walsch, ne croyez pas un mot de ce que vous venez de lire, faites-en l’expérience.

On vous dit qu’il faut manger deux kiwis tous les jours pour être en bonne santé ?

Un seul moyen de savoir.

Essayez.

Regardez si ça sonne juste pour vous d’abord.

Puis faites-en l’expérience.

Voyez comment vous vous sentez.

Vous avez envie de peindre mais on vous dit qu’il faut une formation de 3 ans pour atteindre le résultat que vous voulez ?

Est-ce que ça sonne juste pour vous ?

Qu’est-ce que VOUS avez envie de faire ici et maintenant ?

Vous avez envie de peindre ?

Alors faites-le.

Comment vous sentez-vous pendant que vous peignez ?

C’est à ce moment-LA que vous aurez VOTRE réponse.

DANS L’EXPERIENCE.

Cela pourrait aider quelqu'un ? Partagez cet article ...

Un commentaire

  1. Mondialement pour le moment notre extérieur nous fais voir ,désolation, souffrance,nous n’avons plus de repères, éloigné les uns des autres par le confinement. Cependant je pense a tous ceux qui sont au front au risque de perdre leur propre vie.Il n’y a pas de plus grande marque et preuve d’Amour que de donner notre propre vie pour celle des autres. Par cette amour inconditionnel ,espérons-le ; tout devrais bien aller. Ont dois gardé espoir durant cette pandémie mondiale.Malgré se confinement cé de notre intérieur et en notre âme que nous pouvons soutenir tous ses  »anges ».
    Je nous souhaite bonne chance a nous tous les humains. Merci Jean-Philippe, tu soulage mes craintes et me donne espoir d’un monde meuilleur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *