Savoir à quoi s’attendre

 – La personne que vous allez rencontrer est dans l’écriture.

Georgette marque une pause.

– Oui c’est ça, elle écrit, …, un livre ou peut-être même plusieurs.

Julien est intrigué, mais l’idée de rencontrer enfin quelqu’un qui lui convient, le remplit de joie.

– Vous allez bien vous entendre, vous serez très complices, un regard suffira pour vous comprendre, conclut-elle en souriant.


– Et tu sais quand ça va arriver ?! lui demande son amie, enthousiaste.

– Non, la notion de temps est très floue lorsqu’il s’agit de lecture d’âme, les événements changent tout le temps. Il faut prendre cela avec des pincettes ! répond Julien.

Son enthousiasme le trahit.

Secrètement, il n’est pas aussi prudent que ce qu’il veut bien montrer à son amie. Julien se réjouit.

Il imagine déjà cette personne à un vieux bureau en bois et se demande ce qu’elle est en train d’écrire …


La discussion est animée au sein du groupe dans le restaurant.

– Et toi, Alice, qu’en penses-tu ? comment tu définirais « être amoureux » ? demande Julien.

Alice se retourne vers lui, le regard pétillant et commence à répondre.

Julien maintient le regard, à la fois par jeu et par intérêt pour la réponse qu’il écoute attentivement.

« Quelle sagesse », pense Julien.

La discussion rebondit vers une autre personne qui donne à son tour sa définition.

Julien ressent que cette définition est manifestement basée sur une mauvaise expérience passée, avec une blessure de trahison, sans doute.

Il échange un regard avec Alice.

« Elle pense la même chose », se dit Julien.


– Ok, maintenant 3ème exercice, tu traces un demi-cercle sur une feuille.

Plusieurs discussions ont lieu en même temps en petits groupes, un verre à la main.

Alice est en train de guider Julien dans des petits jeux pour apprendre à se connaître.

Il adore ça, d’autant qu’il aime passer du temps avec Alice.

Leurs discussions vont de la cuisine mexicaine à la définition de la confiance, en passant par l’hypothèse de la présence d’extra-terrestres sur Terre.

C’est si fluide, si facile avec elle.

Son séjour se termine bientôt et il se demande s’il doit essayer de la revoir.

En traçant le demi-cercle, Julien se rappelle de sa lecture d’âme : la personne rencontrée va être dans l’écriture.

– Est-ce que t’as déjà pensé à écrire un livre sur tout ça ? ces jeux, ces définitions, etc ? interrompt Julien.

– Ouh là là, non, je déteste écrire ! répond Alice en rigolant.

Julien ressent l’effet d’une douche froide.

Ce n’est pas d’elle dont parlait Georgette alors !?

Julien s’excuse pour le reste de la soirée et part se coucher, déçu et triste.


Les semaines ont passé, Julien et Alice s’envoient des messages régulièrement, et continuent leurs longues discussions à distance.

Julien reste perplexe, la connexion est évidente mais Alice l’a encore mentionné dans l’un de ses messages, elle n’aime pas écrire autant d’habitude !

Lorsque l’occasion se présente de se revoir, Julien hésite – à quoi bon – se dit-il devant l’écran de son ordinateur.

C’est vrai que tout se met en place facilement mais il se demande si cela en vaut vraiment la peine.

Julien ferme l’écran et se lève pour se diriger vers la fenêtre, le regard sur les branches des arbres qui s’agitent avec le vent.

Il respire lentement.

– Comment est-ce que je me sens par rapport à ça ?

Ses pensées partent ailleurs, son rendez-vous chez le dentiste, une course à faire, une voiture rouge qui passe, …

– J’ai envie de la revoir, dit-il spontanément.


– T’en as pensé quoi ? demande Alice.

Le générique de fin défile à l’écran.

Les pensées défilent elles aussi dans la tête de Julien et il se revoit en train d’hésiter à revoir Alice huit mois plus tôt.

Il sourit intérieurement et extérieurement sans répondre à la question.

Ils sont ensemble désormais.

Julien est rempli de gratitude.

– Vas-y, toi la première ! lui répond-t-il.

Alice se lance dans une analyse pragmatique et complète du héros du film, ses pensées, ses actions, ses émotions, comment il prend ses décisions, …

Julien n’est plus surpris, et quand elle termine, il fait une moue admirative pour signifier qu’il n’a pas grand chose à ajouter.

– Peut-être que je devrais écrire un livre là-dessus, avec des jeux, des exercices pour apprendre à se connaître, finit-elle par dire sérieusement en regardant au loin.

Julien sourit à nouveau en la regardant, pour une autre raison cette fois.

– Quoi ? rougit Alice, c’est ton idée après tout !

Partagez cet article à vos amis :

Laisser un commentaire

Résoudre : *
5 − 5 =


1 réflexion au sujet de « Savoir à quoi s’attendre »