La gardienne du seuil – Partie 1

« C’est un phénomène incroyable qui est en train de se produire ! Si vous nous rejoignez cher téléspectateur, ce que vous voyez sont des images en direct d’Egypte … »

Jessie n’en croit pas ses yeux, la télécommande de la télévision dans une main, son téléphone dans l’autre, porté à son oreille.

– Tu la vois ? demande la voix d’Amir dans l’appareil.

Mais Jessie n’y prête plus attention, fascinée par les images relayées par toutes les chaînes.

L’écran montre à nouveau le présentateur sur le plateau de télévision.

« Le phénomène a commencé ce matin vers 4h30, heure locale, en ce premier jour de printemps, des habitants des alentours ayant été réveillés. Les autorités ont bien entendu défini un périmètre de sécurité autour de la plus vieille pyramide d’Egypte, Khéops, le temps de comprendre si le phénomène présente un danger particulier. »

– Ce n’est pas la plus vieille, soupire Jessie, la plus vieille c’est celle de Saqqara.

« Des groupes de personnes ont commencé à se réunir, soit en prière silencieuse, soit dans une ambiance festive. Quoi qu’il en soit, ce phénomène suscite de nombreuses questions et une équipe scientifique du Caire est déjà sur le terrain pour l’étudier. Phénomène météorologique ? Climatique ? Extra-terrestre ? Toutes les hypothèses sont ouvertes à ce stade. Restez avec nous pour élucider ensemble ce mystère avec nos experts … »

–Ils ne savent pas ce que c’est mais ils ont déjà des « experts » sur le sujet, s’exclame Jessie en levant les yeux au ciel.

Tandis que des invités arrivent en plateau, les images de la pyramide reviennent à l’écran. La pyramide est majestueuse dans la lumière matinale égyptienne, ce serait un matin ordinaire s’il n’y avait pas cette lumière blanche dorée puissante qui se dégageait du sommet de la pyramide.


Jessie a coupé le son de la télévision et a ouvert son ordinateur portable. Elle navigue dans ses archives numériques et après quelques minutes, retrouve une représentation ancienne du même phénomène.

Le sommet de la pyramide de Khéops, brillant, dégage un faisceau de lumière vertical.

Jessie aligne la photo de son ordinateur avec l’écran de la télévision. Elle n’en croit pas ses yeux.

Son cœur commence à battre plus fort. Elle est à la fois excitée et perdue, ne sachant pas quoi faire en premier. Son cerveau cogite à toute vitesse.

Elle est interrompue par son téléphone :

– Allô ?

– Mme Jessie Grillet-Eldamaty ?

– Mademoiselle. Mais c’est bien moi !

– Ici, Jérôme Durand, journaliste sur DFMTV, vous êtes bien astrolo.., non, astrono…

– Astro-égyptologue, oui.

– Astro-égyptologue, oui ok, euh … « astro » c’est pour astrologie ou pour astronomie ?

– Astronomie, astronomie, j’ai fait une thèse en égyptologie et une thèse en astronomie, répète Jessie en insistant bien.

– Donc les pyramides, vous connaissez ? Vous avez entendu parler du phénomène en Egypte ? Vous pourriez nous confirmer qu’il s’agit là d’un phénomène inconnu ?

– En fait, ce n’est pas aussi simple que ça, il est possible que ce ne soit que le début de quelque chose, un signal, un …

– Nan, mais la question que je vous pose c’est s’il s’agit d’un phénomène inconnu dans l’histoire égyptienne, interrompt le journaliste.

– Il y a plusieurs théories qui ont été mises en avant sur des phénomènes similaires, avance prudemment Jessie, …

– Ici, nous ne voulons pas de théorie, nous voulons des faits, vous savez. Est-ce que oui ou non, aujourd’hui, nous savons de manière sûre de quoi il s’agit comme phénomène ?

– Non, mais …

– Merci, c’est tout ce que je voulais savoir !

Et il raccroche. Jessie soupire.

– Si lui est journaliste, alors mon neveu de trois ans dans son bac à sable est archéologue.

Le téléphone sonne à nouveau.

Elle décroche aussitôt.

– Ah ça y est, bah alors !? dit Amir, on raccroche sans dire au revoir ?

– Désolé, il fallait que je vérifie dans mes recherches.

– Prends tes recherches et ta brosse à dents, je t’ai pris un billet d’avion pour cet après-midi, on t’attend ce soir pour le briefing, tout le monde est sur le pont ici, ton nom est sur toutes les lèvres. Évite de parler aux journalistes en attendant, ils finiront bien par tomber sur tes travaux, tôt ou tard.

– Je crois qu’on a encore un peu de temps, dit Jessie en levant les yeux au ciel …


L’hôtesse demande pour la troisième fois à Jessie de fermer son ordinateur et de se préparer à l’atterrissage mais passe vite aux autres passagers entassés aux hublots pour voir le sommet lumineux de la pyramide.

Jessie le voit enfin de ses yeux et sent des frissons dans tout son corps. Elle ne désire qu’une chose, aller voir sur place, retrouver « ses » pyramides, l’odeur du sable, le soleil brûlant, mais surtout le poids de l’histoire à laquelle est attachée. Elle est convaincue qu’il y a encore beaucoup à apprendre et à découvrir.

Dans le taxi qui la mène directement au centre de recherches, le conducteur suit l’actualité à la minute :

– La lumière n’émet aucune chaleur malgré l’intensité, ils ont dit et ils ne comprennent pas que la lumière ne se propage pas dans toutes les directions, ils ont dit ! Vous savez, je connais bien l’histoire de l’Egypte, mes amis disent que je suis expert ! A mon avis, c’est un coup des extra-terrestres !

Jessie sourit. Avec ce qu’elle a dans son ordinateur, l’humanité n’est pas au bout de ses surprises.

(Cliquez ici pour lire la partie 2)

Partagez cet article à vos amis :

Un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.