Il est toujours assez tôt pour remettre du sens dans votre vie

coaching bar

Il prend la chaise en face de moi et s’invite à ma table !

Je suis dans une brasserie où je vais souvent pour changer d’environnement de travail.

Cela fait 3-4 fois que l’on se voit, il a engagé la conversation avec une blague la première fois et on discute toujours un peu plus les fois suivantes.

Il me dit qu’il a 75 ans, je lui en donne 62.

Il parle beaucoup, me raconte sa vie, sa carrière de commercial, sa passion pour le cinéma au point qu’il est devenu réalisateur et producteur.

Je pose des questions au fur et à mesure bien entendu :-).

Je n’ai pas l’impression que la discussion mène quelque part mais le fait qu’on rediscute à chaque fois qu’on se voit m’interpelle.

Et puis, hier la discussion devient plus personnelle, il me raconte ses relations amoureuses, les difficultés de communication avec ses enfants, le décalage avec le monde qu’il a ressenti dans plusieurs phases de sa vie.

Je pose des questions même je le laisse parler.

Et puis il recule la chaise devant moi et s’assied.

Je commencer à sentir qu’il doit se passer quelque chose.

Que cette discussion n’a pas lieu par hasard.

Je pose une intention : « Qu’est-ce que je peux lui apporter ? »

Et je m’engage un peu plus dans la conversation.

Je soulève certains points, certains événements dans sa vie qui ont un sens commun dans son évolution.

Je sens que ça fait mouche car il s’interrompt, me regarde dans les yeux quelques secondes puis reprend la conversation.

Il me raconte qu’il a interrompu sa dernière relation parce qu’il ne supportait pas le regard des autres sur la différence d’âge entre lui et sa compagne.

Il n’arrivait pas à s’en défaire.

La discussion s’oriente vers des sujets comme l’intuition, les guérisseurs, le ressenti.

Ça lui parle fort.

Je commence à sentir que c’est par là qu’il faut aller.

Il me dit qu’il a encore quelque chose à faire dans cette vie, mais il ne sait pas quoi.

On creuse la question et la lumière se fait.

Il cherche une histoire à raconter.

Je lui dis : « Et si c’était toi qui l’écrivais cette histoire ? »

Je fais le lien avec son expérience de vie, les difficultés par lesquelles il est passé et comment il peut aider les autres à les traverser grâce à une histoire.

Ça lui parle fort.

Mais il me rétorque ensuite qu’il ne veut pas faire ça tout seul, il a besoin du regard des autres, du feedback des autres, …

Je lui fais le lien avec ce qu’il me disait plus tôt sur le fait qu’il ne supportait pas le regard des autres sur sa relation.

Et je lui demande comment il va savoir si le regard des autres est juste ou pas, pour lui.

On en arrive à s’écouter soi, à se faire confiance et à suivre son intuition.

Que le seul juge pour savoir ce qui est bon pour soi, c’est soi-même.

Je lui dis qu’il a toutes les clés en main, tous les éléments, qu’il n’a qu’à commencer à écrire et qu’il verra bien comment il se sent dans l’expérience.

S’il a envie.

Ou pas 🙂

La discussion a duré 2 heures, la brasserie ferme, nous sommes les derniers.

Je le sens dans ses pensées, ça cogite …

On s’échange nos coordonnées et on se dit au revoir !

Deux heures plus tard, il m’envoie un texto :

Merci encore JP pour l’échange psychologique et intellectuel que nous avons eu … ça fait du bien et ça ouvre les yeux sur soi-même !!!
Au boulot pour l’écriture d’un scénario … mélange d’imaginaire et morceaux de vie …

A 75 ans, il est reparti pour un tour !

Et moi, je suis rempli de joie :-).

Et vous ? prêt-e à ouvrir les yeux sur vous-même ?

Cela pourrait aider quelqu'un ? Partagez cet article ...

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *