Si j’avais un talent … ou un marteau !

Apprendre à se connaître, c’est souvent voir ce qu’on ne veut pas voir mais aussi voir ce qui est tellement naturel qu’on ne s’en rend plus compte.

C’est comme respirer, vous ne faites peut-être pas attention à votre respiration la plupart du temps, et pourtant vous respirez !

C’est naturel, ça se fait tout seul, vous ne vous posez pas de question.

Avec un talent, c’est le même phénomène, c’est tellement naturel pour soi qu’on ne s’en rend même plus compte.

On se dit que tout le monde sait faire la même chose.

Tant qu’on ne l’apprécie pas comme véritable talent en nous, tant qu’on l’ignore, le minimise, ou le rejette, on peut même être frustré de voir que les autres n’ont pas les mêmes résultats.

On se dit que les autres DEVRAIENT savoir faire pareil, qu’ils devraient être à notre niveau parce qu’on pense que c’est la normalité.

Et on a des attentes irréalistes envers les autres.

Alors que les autres n’en sont tout simplement pas capables …

J’ai toujours été admiratif des personnes qui, en ouvrant le frigo 30 secondes, étaient capables d’improviser un super repas avec des restes et deux radis qui se battent en duel.

Et quand on leur fait un compliment, elles disent simplement : « Oh c’est juste des restes, ça m’a pris 2 minutes, c’est rien … ».

Pour ma part, j’en suis tout bonnement incapable. Je vais regarder le frigo 15 minutes, paralysé par l’ampleur de la tâche.

Un talent a été tellement cultivé, pratiqué, intégré, consciemment ou pas, qu’il est hors de portée de quelqu’un qui va essayer de l’apprendre :

  • Faire en sorte que des invités se sentent comme chez eux
  • Cultiver des beaux fruits et de bons légumes : « ça pousse tout seul »
  • Commander des plats à partager dans la bonne quantité pour une tablée de 15 personnes en tenant compte des allergies et des préférences alimentaires de chacun
  • Trouver ce qui ne fonctionne pas dans un appareil électro-ménager
  • Garder l’attention d’un groupe d’enfants
  • Organiser des vacances pour 20 personnes
  • Simplifier la complexité d’une situation

Ce qui va être un calvaire pour certains, est peut-être un puzzle génial à jouer pour d’autres.

C’est comme dénouer un collier de petits chaînons tout emmêlés ou bien chercher une pièce de Lego dans une grande pile, ça va en rebuter plus d’un, personnellement j’adore ça !

Chacun son truc et tant mieux, il faut des talents pour tout !

Imaginez si chacun exploitait son et ses talents naturels au quotidien, tout le monde à sa juste place ?

Quel bonheur individuel et collectif !

Alors comment reconnaît-on son talent ?

C’est récolter un ensemble d’indices qui vont vous permettre de le faire :

  • C’est facile, pas de prise de tête, pas de réflexion, c’est automatique, ça se fait tout seul
  • Vous avez du mal à expliquer comment vous faites, vous le faites tout simplement
  • Les autres vous font des compliments, ils apprécient beaucoup les résultats et ça vous surprend
  • Vous ne comprenez pas pourquoi les autres n’y arrivent pas, ça vous paraît tellement évident
  • C’est quelque chose que vous aimez faire, qui vous apporte de la joie, c’est un jeu pour vous

Cela vaut le coup de décortiquer exactement ce talent.

Par exemple, pour quelqu’un qui aime la cuisine, qu’est-ce qu’elle aime exactement ?

  • dénicher les bons ingrédients, aller voir les producteurs directement, comprendre les différences de goûts entre les variétés ?
  • c’est le processus de cuisiner en tant que tel, expérimenter avec les goûts, les saveurs, les méthodes de cuisson ?
  • c’est peut-être l’aspect nutrition, quels nutriments à quel moment de la journée, pour quels besoins, selon quelle saison ?
  • c’est apporter un sentiment de découverte, de confort ou de surprise chez les personnes pour qui le repas est cuisiné ?
  • c’est l’expérience du repas en tant quel tel, le placement des convives, la décoration de la table, le contexte dans lequel tout le monde va passer un bon moment ?

Plus vous serez précis sur l’expérience pour laquelle votre talent s’exprime et mieux vous pourrez l’utiliser !

Et plus vous pratiquez et plus vous devenez bon, c’est un cercle vertueux.

Reconnaître ses talents, c’est s’accepter un peu plus soi-même pour qui on est et accepter un peu plus les autres pour qui ils sont. C’est re-découvrir la valeur de chacun (y compris la sienne).

Et ensuite dire qu’on a un talent en particulier, ce n’est pas frimer, « se la raconter » ou se mettre en avant par ego, c’est simplement mettre à disposition son talent pour les autres pour l’exprimer encore plus.

De toute façon, ce sera tellement juste et aligné avec qui vous êtes que les personnes qui en ont besoin seront automatiquement attirées vers vous.

Cela revient à dire :

« Voilà qui je suis et ce que je peux apporter au monde. »

Et puisqu’on est dans un monde avec un certain modèle économique encore, ce talent peut être une source de revenus pour vous.

Même si c’est très facile, même si ça vous fait plaisir, même si ça vous rend heureux.

Oui vous pouvez avoir une activité qui vous apporte de l’argent, qui apporte énormément de valeur aux autres et qui vous apporte énormément de joie !

Oui c’est possible ! 🙂

Vous connaissez peut-être cette histoire du coup de marteau à 10 000 euros.

La chaudière d’un bateau tombe en panne, aucun mécanicien ne sait ce qu’il se passe alors le capitaine appelle un expert pour la réparer.

L’expert arrive, jette un œil à la chaudière pendant 2 minutes, sort son marteau et tape un grand coup sur la bête mécanique qui se remet en marche.

Lorsque l’expert donne la facture au capitaine, ce dernier demande des détails sur les 10 000 euros demandés car il trouve ça un peu cher pour un simple coup de marteau.

L’expert répond alors :

— C’est 10 euros pour le coup de marteau et 9 990 euros pour la résolution du problème !

Ce n’est pas parce que c’est simple, facile, naturel, que cela n’a pas de valeur !

En explorant votre expérience, en découvrant des situations où vous avez un talent qui s’exprime, vous allez vous rendre compte qu’il y a tout un tas de situations diverses et variées où ce talent peut s’exprimer.

Car à un niveau plus élevé, le processus est le même.

Et une fois que vous avez mis le doigt sur ce processus, sur ce méta-talent, c’est la garantie d’un chemin de vie épanouissant !

Partagez cet article à vos amis :

Laisser un commentaire

Résoudre : *
20 ⁄ 5 =