Pourquoi les pratiques sont parfois ennuyeuses

Peut-être trouvez-vous ennuyeux les soins, les rituels, les pratiques pour travailler sur vous, augmenter votre taux vibratoire ou libérer une émotion ?

Le silence, le calme, c’est bien plus l’occasion pour votre mental de ruminer 2-3 discussions ou bien de vérifier la liste des choses à faire pour le reste de la journée, que d’arriver à quoi que ce soit de plus élevé.

Une partie de nous est encore attachée à l’ancien monde de la 3D avec le dramatique, l’émotionnel, l’opposition, le stress, le conflit, il y a une attirance pour ça.

Ce n’est pas “dramatique” en soi ( 😉 ), c’est en train de se résorber.

Avancer sur le chemin spirituel, cela passe par des pratiques qui parfois ne sont pas “excitantes”.

La lumière qui transperce les nuages, les chœurs angéliques qui remplissent la pièce, la métamorphose instantanée, tout ça c’est très hollywoodien ! 😊

C’est souvent plus du silence, du calme, les yeux fermés, … avec l’impression parfois qu’il ne se passe rien.

Cela ne veut pas dire que ces pratiques ne fonctionnent pas ou qu’elles ne sont pas puissantes, bien au contraire.

C’est une force de présence, non plus une force d’opposition.

C’est être présent en soi, dans son corps et dans son cœur, non plus dans sa tête.

Vous l’avez peut-être sentie cette présence à vous-même, ce calme intérieur, lors d’une pratique quelle qu’elle soit.

De cette présence découle une lumière, une connexion à quelque chose de plus grand, de plus inspiré, de plus élevé qui peut redescendre et s’incarner.

Votre capacité à aller chercher cela était parfois limitée, car le quotidien vous ramenait toujours au “sol”.

Pourtant, vous l’avez certainement expérimentée.

Explorez votre expérience passée, ce que vous avez pu créer ou manifester, juste parce que vous aviez pris soin d’élever votre taux vibratoire pendant quelques temps.

Je suis sûr que vous pouvez trouver quelque chose.

Prenez conscience du résultat.

Plus votre vibration est élevée et plus vous êtes inspiré, créatif, motivé.

D’où l’intérêt de libérer les émotions et ce qui vous pèse et de faire des pratiques qui vous élèvent.

Comment vous motiver à faire ces pratiques du coup ?

Comment vous motiver à prendre soin de votre corps, de votre vibration, de votre intention ?

Observez en conscience votre expérience et le résultat de vos pensées et de vos intentions.

Effectivement, une méditation pour calmer votre esprit est parfois nécessaire car cela peut partir dans tous les sens sinon “là-haut”.

Imaginons, vous faites une session de sport.

Observez comment vous vous sentez : la tonicité du corps, la sensation intérieure, ou comment il se dessine légèrement différemment, etc.

Aimez-vous ce résultat ?

Si oui, alors choisissez de renouveler cette pratique en conscience de ce résultat.

“Oui, tout ça je le sais Jean-Philippe !”

Mais pourquoi ne le faites-vous quand même pas ?

Vous avez un pied encore dans l’ancien monde, et peut-être entretenez-vous la pensée que la difficulté doit faire partie du chemin sinon ça n’a pas de valeur ?

Si vous ne vous êtes pas “galéré” à vous élever alors ça n’a pas de valeur, vous n’avez pas de valeur et vous ne recevrez pas de reconnaissance ou d’amour …

Selon votre propre vision du monde encore.

C’est un chemin pourtant simple et facile à la base, il s’est simplement compliqué par les constructions mentales.

La pensée crée, donc vous créez l’expérience qui en découle.

Si vous croyez que ça doit être difficile alors … 😊

Tout part de l’amour de soi, si votre mental pense recevoir assez d’amour, il va lâcher toutes ces constructions.

Comment dire au mental que je m’aime suffisamment ?

Faites-lui observer l’amour que vous avez pour vous-même : prendre soin de votre corps, de votre alimentation, de la manière dont vous vous nourrissez chaque jour à tous les niveaux, sur tous les plans.

Faites, soyez, et observez pour ratifier le comportement.

— Tu vois que je m’aime ! pourrez-vous dire ensuite à votre mental.

Et il s’adoucira dans sa résistance.

Comment connaître mes rêves ?

Vous avez déjà la réponse mais oui, plus vous allez vous élever plus “ça” va descendre facilement.

C’est une invitation aujourd’hui à venir les chercher, à vous “motiver” à vous élever en quelque sorte.

Les rêves sont à vibrations hautes, il faut s’élever pour pouvoir les atteindre.

Dès que vous vous élevez un tout petit peu (en prenant simplement quelques respirations profondes) l’inspiration est là, la guidance est là.

Elle n’est pas loin !

Vous la voyez parfois comme très éloignée – attention à vos pensées – alors qu’elle est à portée de main !

Pourquoi serait-elle éloignée de base, par principe, puisqu’elle est sensée vous guider ?

L’Univers vous donne une boussole mais vous la met hors de portée ?

Cela n’a pas de sens.

La boussole est dans votre main mais vous croyez que vous n’êtes pas capable de la lire, que vous ne la méritez pas, qu’il faut que ce soit difficile, et être dans une transe profonde et mystique – fruit d’un travail de plusieurs années – pour la lire …

Vous vous bloquez vous-même.

Abandonner ce genre de pensées, c’est déjà vous élever.

Tout est là.
Tout l’a toujours été.
Et tout le sera toujours.

Alors souriez 😊.

Partagez cet article à vos amis :

Laisser un commentaire

13 réflexions au sujet de “Pourquoi les pratiques sont parfois ennuyeuses”

  1. Bonjour à vous. J’ai pratiqué le Raja yoga pendant plus de 20 ans, j’ai également pris refuge auprès d’un grand lama du bouddhisme tibétain , bien sûr j’ai lu tous les ouvrages de Neal ….et pour des raisons qui ne s’avèrent être que des prétextes sans intérêt, j’ai arrêté de pratiquer toute méditation en continuant à lire tout ce qui m’intéresse au plan spirituel.
    Résultat ? Boulimies alimentairescompulsives (heureusement atténuées par une pratique sportive quotidienne) , déceptions sentimentales à répétition, stress politique (ces jours ci c’est le pic “extrême”, ennuis financiers.
    Vous avez compris : je vous confirme avec la plus grande franchise votre message d’aujourd’hui : la pratique quotidienne d’une méditation de
    nature spirituelle est vitale et fondamentale pour obtenir la meilleure version de soi même, pour caresser l’expérience d’un être hautement évolué (samadhi, bodhisattva, éveil…..). Je m’y remets maintenant et ici….🙏🙏🙏
    Bien à vous.

    Répondre
  2. Bonjour Jean Philippe Depuis plusieurs années je reçois vos messages et ceux de Neale qui m’ont bien aidé. Et j’ai lu voici plus de 30 ans : 2 livres de Conversations avec Dieu, cela m’a amené à vouloir en savoir plus et une amie m’a offert Les lettres du Christ des éditions Atlantes et qui il me semble corres -pond bien à vos pensées. Et je peux constater tous les jours ces petits signes que je ne suis pas seule.
    J’ai 83 ans, j’ai médité avec plus ou moins de suivi, mais là depuis ce dernier livre, je suis plus assidue
    et je constate ces drôles de coïncidences, comme ce matin votre messages qui me fait comprendre que je dois persévérer.. Merci pour vote accompagnement. Maintenant je sais que c’est la dernière ligne droite pour partir un jour apaisée. Affectueusement

    Répondre
  3. Merci beaucoup Jean Philippe. Ça m’est arrivée d’être au moment présent en médiation. Surtout quand c’est une médiation simple et guidée. C’est vrai que des fois je pensais par la suite il ne s’est rien passé. Mais c’est à ces moments de ne plus penser à rien que j’ai reçu plus de paix intérieure.

    Répondre
  4. Wohaou!!!
    1000 fois Merci d’être 🙏 Jean Philippe
    Synchronisitée Divine ?
    Sans aucun doute, grâce à toi, ton message va beaucoup m’aider !
    Merci aussi de me connecter à Dieu à travers tes traductions quotidiennes de Neale. 🙏🙏🙏

    Répondre