Le lâcher-prise pour ceux qui s’accrochent !

Nicolas cherche une maison pour sa petite famille.

Il connaît bien le milieu de l’immobilier.

Il sait étudier le marché, connaît les prix et les pièges, il sait faire des recherches efficaces et négocier.

Seulement voilà, quand ça ne veut pas … ça veut pas …

Les visites de maison s’enchaînent sans succès et le temps passe.

La motivation a des hauts et des bas.

Il fait même une pause de quelques mois avant de reprendre ses recherches.

Un jour, enfin, une belle maison se présente.

Elle lui plaît.

Ca y est, il se décide et fait une offre, ravi de mettre un terme à ces années de recherche.

Mais plouf ! L’opportunité tombe à l’eau !

Et c’est reparti pour un tour pour les recherches, avec un enthousiasme réduit, comme quand on a fait le ménage partout chez soi, qu’on croit avoir fini mais qu’on a oublié la salle de bain …

Mais Nicolas fait une pause et prend un peu de recul.

Il se dit : je serai content de trouver et de comprendre ce qu’on cherchait après tout ce temps !

L’Univers est interpellé !

Et l’Univers se fait un plaisir de répondre à cette intention pour Nicolas !

Voici ce que l’Univers lui répond : La Vie vous apporte toujours ce dont vous avez besoin pour la suite de votre expérience, pas toujours ce que vous voulez (et qui peut être différent).

Nicolas réfléchit et s’ouvre alors au champ des possibles et des opportunités !

De quoi ai-je vraiment besoin ?

Quelles sont mes envies véritables ?

Ni une, ni deux, l’Univers se frotte les mains !

Nicolas peut enfin voir ce que l’Univers lui a réservé, car Nicolas a lâché prise avec ce qu’il pensait vouloir.

C’était ce que l’Univers voulait lui enseigner dans cette expérience.

Nicolas trouve ainsi rapidement une annonce, il fait une visite et bingo, il fait une offre !

Ce n’est pas vraiment ce qu’il cherchait au début mais plus il y pense et plus la maison a du sens pour lui.

Son entourage est enthousiaste, comprend tout à fait que la maison lui plaise et il se projette de plus en plus.

Il a désormais hâte de signer tout ça, bien content de mettre dès à présent fin à cette recherche à peine recommencée !

Mais l’Univers est parfois joueur.

Bien conscient que Nicolas s’accroche déjà à cette maison, il décide de lui jouer un petit tour pour lui rappeler le sens de cette expérience jusqu’ici.

Alors, Nicolas découvre certains problèmes avec la maison, tout n’est pas hyper carré comme il aime et ça le dérange, ça le travaille à longueur de journée et il ne sait plus où il en est dans son choix !

Tout laisser tomber ?

Foncer quand même ?

Et s’il avait des problèmes ensuite ?

Nicolas est tiraillé à l’intérieur, il ne sait plus quoi penser, lui, pourtant si rationnel d’ordinaire.

Il se tourne vers l’Univers et lui dit : « Mais, punaise, pourquoi ce n’est pas fluide si c’est la bonne ? »

L’Univers, bien content que Nicolas ait pris conscience de l’opportunité encore une fois de se connaître un peu mieux, lui transmet ce message :

Tu trouveras la paix à l’intérieur quand tu auras lâché prise avec l’extérieur.

Nicolas reste silencieux.

L’univers décide d’être plus clair encore :

Si tu as la maison c’est « ok », si tu n’as pas la maison, c’est … « ok » aussi.

Le résultat n’importe pas pour celui qui a sincèrement lâché prise.

Nicolas prend une grande respiration.

Ca y est, quelque chose en lui est en train de lâcher.

Il ne sait pas exactement quoi, il ne sait pas exactement pourquoi, mais il sait que le meilleur est en chemin.

Et il prend sa décision.


Et vous ?

  • A quoi êtes-vous accroché dans votre vie ?
  • Une relation ? Une offre d’emploi ? L’issue d’une négociation ?
  • Quel résultat attendez-vous ?
  • Qu’espérez-vous très fort au fond de vous ?

Pour savoir si vous avez vraiment lâché prise avec cela, posez-vous sincèrement les deux questions suivantes :

  • si j’obtiens […], est-ce que je suis « ok » avec ce résultat ?
  • si je n’obtiens pas […], est-ce que je suis « ok » avec ce résultat ?

Le lâcher-prise véritable c’est quand on est sincèrement « ok » quelque soit le résultat.

Pas un lâcher-prise intellectuel, mais un lâcher-prise émotionnel.

Si ce n’est pas fluide, si on n’est pas détaché du résultat, c’est qu’il y a une émotion qui est bloquée, une peur peut-être.

C’est ce que l’Univers vous invite à libérer car il cherche à vous guider vers plus de paix intérieure.

Partagez cet article à vos amis : [tell-a-friend id="1" title='Envoyer à un ami']

9 commentaires

  1. Merci Jean-Philippe pour ce partage qui arrive juste au bon moment pour moi et bravo pour tout ce que vous communiquez.

  2. Bonjour Jean-Philippe, merci pour tous vos partages, qui je lis tous les jours, un événement personnel qui me fait beaucoup de peine et me tiraille sans cesse, j’ai fait une confiance aveugle à une amie, en lui prêtant des sous, j’ai été trahie, suis dévastée, mais votre message me réconforte, merci.

    1. Nadine, tu l’exprimes si bien toi même, tu te sens trahi, va explorer du côté de la blessure de trahison…
      Remercie ton amie pour le cadeau 😔
      🙏🌟✨❣️

  3. C’est vrai.. ce que vous dites..
    Lâcher Prise..,mais on y arrive pas toujours..
    Il faut du temps ..c’est pas facile..
    Mais on y arrive tout doucement..,étapes par étapes..
    Merci A Vous..
    Très belle histoire celle de nous tous..,
    Celle de Nicolas..

  4. Merci,pour ce beau courriel,il a arrivé juste à point aujourd’hui,c est ce lâcher prise,toutes ces manques et ces peurs qui m empêche d avancer et de laisser la Vie faire son œuvres à travers moi. Gratitude 🙏

  5. Merci aussi, cet exemple est très explicite. En janvier j’ai passé un entretien pour changer de poste dans mon entreprise. je n’ai pas été prise. Je continue sur mon poste, je poursuis un module de formation…qui me sers pour mon poste actuel ou un futur. Hier ma chef viens me voir et me dit que le responsable du poste pour lequel je n’ai pas été prise ouvre aux travailleurs sociaux de mon service une formation qu’il anime, pour les former.à cette méthode..il pense à moi. Ok j’attends les dates, ça m’intéresse dans tous les cas. Puis, j’apprends qu’une personne veut partir à la fin de l’année, le même type de poste se représenterait.
    je suis un peu perdue, c’est dans 6 mois, je retrouve un peu de sens sur mon poste, celui espéré n’a pas l’air si enthousiasmant, ….bref j’ai peur de me sentir encore en fin d’année à me prendre la tête avec un entretien à préparer etc…..je tente donc de lâcher prise, de pas y penser, de laisser venir les choses, de garder mon énergie sur mon poste présent, et de faire confiance sur le flux de la vie…..parfois j’y arrive, parfois un peu moins…c’est un apprentissage….et finalement quand j’y pense plus, il se passe des choses….

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.