Travailler sur soi c’est comme une cave à ranger

Pour bien comprendre ce que ça veut dire de travailler sur soi, je donne souvent l’exemple d’une cave encombrée.

Quand vous découvrez le développement personnel la première fois, c’est comme si vous vous rendiez compte après des années que vous avez une cave dans votre maison familiale.

La porte d’accès était toujours là mais vous ne la voyiez pas, vous n’aviez pas conscience de celle-ci.

Et puis un jour, vous vous en rendez compte ou bien vous avez un problème dans la maison et vous décidez de l’ouvrir pour découvrir ce qu’il s’y trouve et identifier la source du problème.

Mais il fait sombre, ça sent le renfermé, il y a même un côté lugubre et peut-être que vous allez directement sortir de là en vous disant que vous reviendrez une autre fois.

Vous êtes déjà bien content de découvrir qu’il y avait une cave !

Bon finalement, vous y retournez après quelques temps, vous êtes curieux, vous voulez en savoir plus, ou bien la fuite fait de plus en plus de dégâts là-haut …

Vous y retournez avec plus de courage et en bas des escaliers, vous découvrez un amoncellement de choses, un désordre pas possible qui vous empêche de dépasser le seuil de la cave.

Et de toute façon, vous n’y voyez rien.

Un endroit sombre et encombré

Alors vous cherchez à allumer la lumière mais cela ne fonctionne plus.

Vous apportez alors votre propre lumière avec une lampe torche et vous prenez votre courage à deux mains pour attaquer la première pile.

Bien entendu, il y a des choses à jeter, des babioles, des boîtes, des objets cassés, vous ne savez pas d’où viennent toutes ces choses mais clairement vous n’en voulez plus.

Alors qu’allez-vous en faire ?

Vous commencez à vous en débarrasser, vous les sortez de la cave et vous les emmenez à la déchetterie.

Ca prend du temps, c’est fatiguant, c’est lourd, c’est encombrant parfois.

Et puis de temps en temps, vous reconnaissez un objet, certains souvenirs remontent, avec parfois des émotions et vous prenez le temps de vous asseoir, de vous rappeler.

Ca remue, ça bouscule.

Vous retournerez à la cave un peu plus tard.

Et puis l’émotion passée, vous décidez de garder l’objet ou non.

Vous arrivez au bout de la pile qui encombrait l’entrée, ouf !

Une pile peut en cacher une autre

Vous êtes fier de vous, vous vous sentez beaucoup mieux, ça vous permet d’aller plus loin dans la cave, parce que vous avez la place pour avancer et mieux voir ce qu’il y a plus loin, à savoir d’autres piles !

Et vous allez trouver des choses parfois lourdes, parfois légères, qui prennent de la place, difficile à débarrasser ou bien qui vont vous surprendre : « mais qu’est-ce que ça fait là ? »

Parfois, vous allez trouver des mêmes choses que vous avez déjà débarrassées, comme un tas de tuiles, avec un plus loin un autre et vous allez vous dire : « mais mince je pensais que je m’étais déjà débarrassé de toutes ces tuiles ! ».

De temps en temps, vous faites des pauses, vous avez besoin de prendre l’air, de penser à autre chose, de voir la lumière du jour et de revenir à votre quotidien.

Souvent, vous remontez des affaires, vous ne savez même pas ce que c’est ! Vous ne comprenez pas ce que ça fait là ou bien à qui ça a pu appartenir.

Mais ce n’est rien, cela ne vous empêche pas de vous en débarrasser.

Vous trouvez des souvenirs, des photos par exemple, et vous décidez de les nettoyer ou de les encadrer et les placer dans votre lieu de vie.

Vous prenez le temps parfois de nettoyer un coin, passer un coup de balai voire de serpillère … pour découvrir que quelques temps plus tard, c’était à nouveau sale !

Fuite d’eau, murs qui s’effritent ou bien vous avez renversé sans faire exprès des affaires poussiéreuses, peu importe, vous devez recommencer … après avoir réparer la fuite ou protéger les murs.

Pendant votre ménage, votre lumière peut vous lâcher, vous avez besoin de piles, ou bien de changer l’ampoule ou de vérifier le circuit électrique mais vous ne pouvez plus avancer sans lumière.

Si vous avez envie d’atteindre un placard dans un coin, vous allez débarrasser ce qui vous empêche d’y accéder, vous n’allez pas vous éparpiller à gauche à droite.

Et parfois c’est la crise !

Une inondation a envahi la cave et vous êtes obligé-e de faire le ménage une fois pour toute ! Ou bien un déménagement et pareil, il faut s’y atteler.

Très souvent, la vie va vous pousser à ranger à un moment ou à un autre, il va y avoir une raison plus ou moins pressante, mais dans tous les cas, ce sera pour y voir plus clair.

Vous voyez l’idée ? ça vous parle ?

Quelques idées à retenir :

  • C’est bien de commencer par ce qui vous encombre ici et maintenant pour améliorer votre vie quotidienne, mais rien ne vous empêche de faire un nettoyage de fond
  • Vous n’avez pas besoin de comprendre pour aller mieux, le mental veut comprendre mais au final ce que vous voulez c’est juste aller mieux n’est-ce pas ?
  • Pour voir ce qu’il y a au fond, il faut bien commencer par ce qui gêne le plus aujourd’hui
  • Vous avez besoin de faire des pauses, de digérer, d’aller vous ressourcer pour continuer ce travail

Et surtout, il faut passer à l’action, seul ou avec quelqu’un mais vous pouvez rester des années à observer la cave, elle ne va pas se ranger toute seule !

Ne restez pas le nez dans les livres, pratiquez, appliquez, essayez, expérimentez !

Cela pourrait aider quelqu'un ? Partagez cet article ...

2 commentaires

  1. Il était juste temps que je rentre dans ton blog, un cadeau de la vie cette synchronicité !

    Gratitude à toi Jean-Philippe pour ce partage d’expérience qui continue et contribue à l’éveil de mon épanouissement…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *